La main relevée sous le menton, immobilisée dans l’attente, la femme scrute l’horizon. Elle s’est parée de tous ses bijoux : colliers, bracelets, boucles d’oreilles. D’elle, se dégage une grâce infinie, une robustesse intimidante. C’est une Massaï.

Ce qu’elle attend, nul ne le sait. Mais cette sombre beauté restera ainsi jusqu’à la nuit des temps. Elle n’est pas de chair, elle est de terre. Une terre modelée patiemment, presque amoureusement par Christian Lionnet.

Depuis quelques années, le céramiste se consacre à la sculpture d’hommes et de femmes du continent Africain.

Il reproduit les attitudes des Himbas, les poses des Dogons, le maintient des Zoulous, l’élégance des Sénégalaises...

 

 

 Chaque sculpture est une pièce unique.

 

wp8b465a58_0f.jpg
wp9ef4b71b_0f.jpg